Comment aménager son grenier ?

grenier

Publié le jeudi 10 septembre 2020 par Philippe Grignard

Vous venez d’apprendre la superbe nouvelle que vous attendez un enfant pour dans 9 mois par exemple ? Cela va engendrer d’autres réflexions, notamment au niveau de la place disponible dans votre logement. Il pourrait vous manquer une chambre pour accueillir ce nouveau membre de la famille. Pourquoi dès lors ne pas penser à aménager votre grenier pour en faire cette chambre manquante ? Cela est toutefois plus difficile à dire qu’à faire… C’est la raison pour laquelle nous consacrons aujourd’hui un article à « Comment aménager son grenier ? ».  Pour commencer, nous citerons 5 erreurs à ne pas commettre avant d’aménager son grenier et nous évoquerons ensuite les étapes à suivre pour aménager son grenier correctement. 

Les erreurs à ne pas commettre avant d’aménager son grenier 

Oublier les fenêtres de toiture dans l’établissement de son projet 

Les greniers et combles sont fréquemment moins clairs que le reste des pièces du logement. Il est donc recommandé de penser à installer des fenêtres de toiture pour laisser rentrer la lumière solaire. On privilégiera les stores car placer des rideaux est peu aisé sur ce genre de fenêtres. 

Ne pas contrôler la faisabilité avant d’aménager votre grenier 

Afin d’être en mesure d’aménager un grenier, la pente de votre toiture doit avoir un versant penchant à plus de 35°. Si ce n’est pas le cas, il faudra penser à procéder à des travaux de rehaussement de la charpente. Pour ces travaux, un permis d’urbanisme est nécessaire, ainsi qu’un budget assez haut. 

Isoler le grenier par l’intérieur

Dans certains greniers, il fait fort froid l’hiver et très chaud l’été. Cela signifie que l’isolation de votre grenier n’est pas bonne. Pour éviter cela, isoler votre logement par l’extérieur. Cela vous permettra d’éviter de perdre de la place à l’intérieur de votre construction. 

Ne pas contrôler la situation générale du grenier avant son aménagement

N’oubliez pas de faire l’état des lieux de votre grenier avant de commencer son aménagement. Cela vous permettra d’éviter de mauvaises surprises. Il faut évidemment être conscient qu’au plus votre grenier est vétuste, au plus l’aménagement sera lui aussi onéreux. Nous vous conseillons ainsi de consulter un couvreur pour vous renseigner sur l’état de votre charpente et de la toiture plus généralement. Un autre élément auquel il faut donner attention est le plancher du grenier car il devra supporter les meubles de même que les éventuelles cloisons. Si le plancher est dégradé, une rénovation devra être envisagée. 

Ne pas profiter de la sous pente 

Quand on aménage son grenier, on oublie parfois l’espace sous pente. C’est une erreur car lors de la mise sur pied de votre projet d’aménagement, il serait possible de créer un dressing ou un placard sur-mesure afin de profiter de l’ensemble de l’espace qu’offre votre grenier. 

Comment savoir si mes combles sont aménageables ? 

Si vous réfléchissez à aménager votre grenier, il existe de multiples options : mezzanine, chambre à coucher ou dressing. Vous ferez votre choix notamment en fonction de la surface que vous possédez au départ. Néanmoins, il y a également différentes conditions à remplir avant de passer à la concrétisation de votre aménagement de grenier :

  • La hauteur sous plafond existante doit être d’au moins 1m80 si vous souhaitez transformer votre grenier en espace habitable. 
  • La pente du faîtage ne doit pas passer sous 35°, 45° étant la pente idéale. 
  • Vérifier les possibilités de raccordement à l’eau et au système électrique 

Quelles sont les obligations à réaliser par le particulier qui désire aménager son grenier ?

Lorsque vous procédez à l’agrandissement ou à la rénovation de votre logement, il est absolument nécessaire de posséder un permis d’urbanisme. Dans la plupart des cas, c’est une compétence communale. Votre demande doit donc être déposée à la maison communale. 

Il est également bon de savoir que chaque région dispose de ses propres normes en matière d’urbanisme, à la fois pour les secteurs de la construction mais également au niveau de l’isolation et de l’accessibilité. Ces règles doivent être connues sans quoi vous ne pourriez peut-être pas revendre votre propriété. Si vous souhaitez de plus amples informations quant aux permis d’urbanisme, consultez notre article sur le sujet ici

Quelles étapes mettre en œuvre pour aménager son grenier ? 

1. Les charpentes

Les charpentes traditionnelles permettent de bénéficier de plus d’espace. Vous pouvez donc vous satisfaire de les traiter et de les consolider. Par contre, les charpentes à fermettes peuvent encombrer l’espace et génèrent donc plus de travaux : il faut donner une nouvelle structure à la charpente ainsi qu’aménager un nouveau plancher porteur. 

2. L’Isolation thermique et acoustique du grenier

Il y a peu d’inertie thermique dans les greniers. Il est donc nécessaire de bien isoler votre grenier de façon à ce que les écarts de chaleur avec le reste du logement ne deviennent pas trop importants. L’isolation par l’intérieur, bien que plus facile, vous fera perdre de la surface habitable. Comme nous l’avons déjà expliqué ci-dessus, nous vous conseillons donc plutôt une isolation par l’extérieur, moins gourmande en espace habitable. 

3. La construction d’un point d’accès

Nous vous recommandons la construction d’un escalier escamotable. Il prendra très peu d’espace. Par contre, il sera plus dangereux et est donc à privilégier surtout si vous comptez peu utiliser votre grenier aménagé. 

4. L’agencement et la luminosité d’un grenier

Pour séparer votre espace, on vous conseille les cloisons sèche ou les panneaux alvéolaires, qui sont plus légers. De même, les portes coulissantes vous permettront de gagner encore quelques centimètres. Pour ce qui est de la luminosité, les fenêtres de toiture laisseront pénétrer de la lumière en suffisance. Vous devrez par contre penser à poser des châssis adaptés à de tels modèles de fenêtres. 

5. Le chauffage et l’électricité

Dans le cas où l’aménagement de votre grenier requiert la mise en place de nouveaux systèmes de chauffage et de sanitaires, il sera nécessaire de les raccorder sur les dispositifs existants. 

Combien ça coûte d’aménager son grenier ? 

On estime généralement qu’il faut compter à peu près 400 €/m2 de plancher nouveau. Mais les tarifs peuvent monter jusqu’à 1000€ du mètre carré. 

En guise de conclusion, vous avez donc remarqué qu’aménager un grenier est plus compliqué et plus exigeant qu’on ne pourrait à priori le croire. Dès lors, en fonction de l’ampleur du chantier à mettre en œuvre et étant donné les nombreuses compétences à utiliser, nous conseillons de faire appel à des professionnels du secteur du bâtiment, particulièrement lorsqu’il s’agit de toucher aux charpentes, aux planchers et aux murs porteurs.